Galettes de patate douce à l’échalote (gluten & dairy free)

2016-04-14 13.36.57

J’ai trouvé cette recette sur le blog de Victoria, Mango and Salt, que j’ai plaisir à suivre, pas seulement pour ses partages culinaires. J’apprécie aussi ses réflexions et ses articles sur la mode ou la cosmétologie. J’aime voir ses photos sur lesquelles on aperçoit des petits bouts d’Amsterdam et des Pays-Bas, dernièrement de Texel, une des îles d’un archipel que j’affectionne particulièrement : lieu de notre premier cyclo voyage en famille.

J’ai testé et adopté d’autres recettes de Victoria que je partagerai plus tard sur ce blog et je vous livre ici mon expérience “galettes de patate douce”, je n’ai pas résisté lors de sa publication hier, j’ai eu envie de goûter tout de suite !

Pour environ 6 galettes :

  • 850g de patates douces (700g dans la recette de Victoria), j’ai fait avec les deux patates douces que j’avais
  • 60g de farine de riz complet
  • 2 échalotes
  • 1 oeuf (je n’ai pas encore testé avec du chia en remplacement de l’oeuf : 1 c. à café)
  • huile d’olive
  • sirop d’agave
  • fleur de sel
  • poivre

Commencer 1h à l’avance.

Préchauffer le four à 210°, Th. 7.

Peler les patates douces et les couper en tranches (j’ai fait des frites que j’ai posées sur un plat à tarte), les enrober ensuite d’huile d’olive. Placer au four environ 30 minutes jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

Une fois sorties du four, les écraser à la fourchette ou au presse-purée dans un saladier. Réserver.

Hacher les échalotes et les faire revenir dans une poêle jusqu’à ce qu’elles soient légèrement dorées (feu moyen). Ajouter alors 1/2 c. à café de sirop d’agave et faire revenir encore quelques minutes.

Dans le saladier contenant la purée de patates douces, bien mélanger échalotes, farine de riz complet, oeuf et sel. Je n’ajoute pas de poivre avant la cuisson car le poivre devient amer en chauffant et perd de sa saveur.

Ajouter de l’huile d’olive dans une poêle, feu moyen. Prélever 1 grosse c. à soupe du mélange et la déposer dans la poêle en lui donnant une forme de galette. Cuire quelques minutes sur une face puis sur l’autre face. J’ai préféré couvrir la poêle le temps de la cuisson pour une meilleure répartition de la chaleur, m’assurant une totale cuisson de l’oeuf. Réserver au chaud : au four Th. 3, le temps de cuire toutes les galettes.

Poivrer au moment de servir, il est possible d’ajouter un peu de piment d’espelette et accompagner, par exemple, de mâche et de chou rouge avec une vinaigrette au vinaigre balsamique.

One comment